FR I EN

GESTION DE CENTRE VILLE

une vision
à long
terme
pour votre
territoire
GESTION DE CENTRE VILLE
Jamais les zones urbaines n’ont suscité autant d’intérêts contradictoires et d’inquiétudes que ces dernières années. Les centres-villes sont aujourd’hui confrontés à la nécessité de garantir l’avenir en répondant à certains défis: développer un espace de vie, pour y maintenir et attirer des habitants, s’adapter aux nouvelles tendances de vie, de travail et de consommation, et assurer un développement économique durable. 

Lieu de rencontre, nœud de réseaux, terreau du développement économique, le centre-ville est le porte-drapeau du dynamisme et de la bonne santé d’un bassin de vie. Il constitue un indicateur de qualité pour les visiteurs étrangers et un repère d’identification pour la population locale. C’est un espace de vie multifonctionnel, multiculturel où les risques de conflits entre acteurs et utilisateurs sont nombreux. 
Ce lieu de vie complexe implique un mode de gestion spécifique doté d’une vision globale et cohérente: la gestion centre-ville.

La gestion de centre-ville et la Ville, quelle différence… ?

Basée sur un partenariat public-privé, la gestion de centre-ville rassemble, autour d’un intérêt commun : le centre-ville, tous les acteurs qui y œuvrent et en sont les protagonistes. La gestion de centre-ville aide les acteurs à trouver un intérêt mutuel dans leur collaboration en favorisant des retombées sur l’ensemble du centre-ville.

Chaque partenariat se doit d’être représentatif du centre-ville qu’il incarne. Chaque centre-ville est unique ; C’est pourquoi la gestion de centre-ville encourage le développement de partenariats selon la réalité du terrain, en s’appuyant sur le groupe le plus approprié à son développement.

Elle ne remplace ni les acteurs, ni les lieux de décisions propres à chaque acteur. Elle effectue des missions qui ne relèvent de la compétence d’aucun protagoniste. Son rôle est de coordonner les actions et de développer une stratégie commune à l’ensemble des acteurs dans l’intérêt du centre-ville.

Afin de pouvoir évaluer l’impact de son action sur le cœur urbain, la gestion de centre-ville s’appuie sur les données de l’outil de gestion grâce auquel les priorités d’action notamment peuvent être réajustées en fonction du temps.


La gestion de centre-ville constitue une interface entre les secteurs public, privé, associatif et les utilisateurs du centre-ville selon les cas, faisant à la fois office de catalyseur, de coordinateur et d’incitant. Elle vise à :
  • diminuer le nombre de "dents creuses" par une action de commercialisation des rues commerçantes, de promotion du centre-ville auprès des enseignes et des nouveaux entrepreneurs, de recherche proactive d’investisseurs, d’accompagnement de ces investisseurs et commerçants indépendants notamment avec le soutien des données microéconomiques générées par l’outil de gestion de centre-ville (voir cette notion dans la suite de l’article);
  • améliorer la gestion des espaces publics dans les secteurs centraux commerciaux, grâce à la présence de stewards urbains et la mise en place d’équipes d’ouvriers urbains et/ ou d’équipes d’intervention rapide;
  • mettre en réseau et développer des synergies entre les acteurs de la ville publics, privés et/ou associatifs;
  • apaiser les conflits entre les acteurs du centre-ville notamment entre le pouvoir politique local et les associations de commerçants;
  • mieux prendre en compte l’activité commerciale dans les réflexions d’aménagement, via l’implication de la gestion de centre-ville dans les Plans de Déplacement Urbain et les projets d’aménagement au centre-ville;
  • faciliter la mise en place et l’adéquation des projets aux contraintes des utilisateurs;
  • développer une réelle stratégie commerciale pour le centre-ville et pour la ville;
  • redonner au centre-ville sa place dans le paysage de l’immobilier commercial;
  • développer de véritables métiers urbains (gestionnaires de centres-villes, stewards, ouvriers urbains,..).


GESTION DE CENTRE-VILLE - Expert pour le compte de la Wallonie dans le cadre de la création, de la mise en réseau et de la professionnalisation des 19 structures de gestion et de développement de centre-ville en partenariat public privé en Wallonie (coordination, support technique, accompagnement à la définition et mise en place des plans stratégiques, développement d’outil méthodologique, formation, soutien sur différentes questions spécifiques telles que le développement urbain, la dynamique commerciale, les places éphémères, le place making, etc...) et mise en place d’un observatoire urbain basé sur la méthodologie de l’outil de gestion. 1997-2018


Outre le montage de toutes les structures de gestions de centre-ville en Belgique (en plus des projets pilotes en Wallonie, 19 en Région Bruxelloise), accompagnement de la mise en place de structures de gestion de centre-ville en France à : Autres études en France : • Etude de perspective de l’opération urbaine pour le Collectif de la Ville d’Aubenas (2014-2015) Mise en place d’une structure de gestion pour le quartier Européen à Bruxelles – Fond Quartier Européen (2011-2012)

Elaboration d’une stratégie et d’un schéma directeur dans le cadre du dossier de Rénovation Urbaine du Centre-Ville de Jemappes pour le compte de la ville de Mons (2005-2009)


Cette démarche existe un peu partout en Europe et dans le monde, de telle sorte qu’une norme ISO 9001 garantissant la qualité de service de chaque « gestion de centre-ville » a été créée via le label TOCEMA. Gratuite, cette certification obtenue suite à l’analyse et la validation d’un dossier de candidature répond à un certain nombre de critères entérinant une qualité de services et homologuant l’ensemble des structures labélisées. Valable trois ans, le niveau I sert de fondation à la base d’un réseau permettant non seulement la reconnaissance des cellules aux niveaux local, national, européen, et aujourd’hui mondial, mais permet également l’échange de bonnes pratiques et facilite les échanges entre les membres du think-tank.

Plus d’informations sur www.tocema-worldwide.com
RETOUR